L’hiver est terminé. Mais notre corps, lui, en subit encore les méfaits. Alors, pour en finir avec cette hibernation, voilà six bons conseils pour repartir en douceur, perdre ses formes et retrouver… la forme !

1. On arrête les bêtises !

Écoeuré par un hiver qui a joué les prolongations, vous avez fait… deux minutes de sport au cours des dernières semaines. Et vous êtes à plat. Normal. ” Un jardin que l’on n’arrose pas dépérit, rappelle le Dr Jean-Pierre de Mondenard, médecin du sport. Si vous voulez que votre corps fonctionne correctement douze mois sur douze, vous devez le vasculariser en permanence, c’est-à-dire augmenter la circulation sanguine, donc le kilométrage de vaisseaux sanguins. ” Et pour ça, deux solutions : l’activité physique et la reprise d’une alimentation printanière, délestée des tartiflettes, choucroutes et autres charcuteries. Et au cas où ça ne coulerait pas de source, il convient de troquer votre verre de whisky vespéral (385 kcal) contre un jus de tomate.

2.On rattrape le temps perdu

Sachant qu’arrêter complètement le sport pendant un mois fait perdre 30 % de son potentiel, ” il faut attendre deux mois pour retrouver son état de forme antérieur “, commente le Dr de Mondenard, qui conseille de reprendre l’activité physique par des séries d’abdos, histoire de renforcer votre carcasse. Travaillez le haut des abdos, dos collé au sol (pour ne pas abîmer la charnière lombaire), jambes fléchies et mains à hauteur des oreilles, en ramenant le coude gauche vers le genou droit, puis inversez. Pour le bas des abdos, couché sur le dos, pliez les jambes, puis levez-les à la verticale et faites des ciseaux.

3. On fait du sport à la maison

Plutôt que de passer vos soirées vautré sur le canapé, mettez à profit vos moments libres à la maison pour vous remuer ! L’avantage d’une pratique sportive à domicile est d’éviter le stress des déplacements, de limiter le budget et de toujours réussir à trouver un petit moment à y consacrer. Pour ce faire, pas besoin de faire fondre votre carte bleue en vous créant une salle de gym perso. Foncez chez Decathlon et offrez-vous le cube fitness (Domyos, 149 €). C’est une sorte de boîte magique qui contient des accessoires pour réaliser trente exercices différents, en faisant travailler tour à tour les pectoraux, les bras, les fesses, les cuisses et les abdominaux. Programmez des entraînements de dix minutes, puis rajoutez cinq minutes à chaque séance.

4.On se dore la pilule

Cet hiver, le soleil a encore brillé par son absence. De novembre à mars, 10 à 15 % des Français font les frais de la SAD (dépression saisonnière hivernale), une baisse de moral conjuguée à un gros coup de pompe. Si vous faites partie du lot, préférez le bus au métro, marchez en choisissant le trottoir le mieux éclairé, laissez les rideaux ouverts, etc. Autre batterie à recharger, celle de la testostérone, la principale hormone mâle, dont le niveau diminue légèrement pendant l’hiver et a besoin elle aussi de soleil pour repartir. “Augmentez donc au maximum votre temps d’exposition à la lumière pour revenir à un équilibre favorable “, explique le Dr Alain Renault, médecin du sport. Que la lumière soigne, CQFD !

5. On carbure aux herbes

Demandez à un herboriste de vous préparer un mélange de 50 g de bouleau, 50 g de pissenlit, 50 g de fumeterre et 50 g de romarin. Jetez une cuillerée à soupe dans un bol d’eau bouillante, laissez infuser un quart d’heure et filtrez. Buvez-en une tasse le matin à jeun et un bol avant le repas du soir, durant trois semaines. Rien de tel pour drainer ses cellules et attaquer les beaux jours pied au plancher. Pour les médecins chinois, le printemps est la saison où l’on doit bichonner son foie. Si vous sentez que le vôtre a peiné ces dernières semaines à force de ripailles, cuisinez-vous des salades de concombre à la coriandre ou de pissenlits au pamplemousse. Pour en savoir plus, avalez Le Feng shui en cuisine (édition ADN).

6. On s’offre un petit lifting

Le froid, la pluie et la bise glaciale rendent les cheveux ternes, secs et cassants. Et passer d’un milieu froid (la rue) à un environnement surchauffé (le bureau, la maison, les magasins) agresse un peu plus nos bulbes. Pour leur redonner vitalité et soyeux, utilisez un shampoing ” anti-casse ” (shampoing à la quinine et aux vitamines B de Klorane, par exemple). Une cure de jouvence est aussi conseillée pour réveiller son épiderme. Maltraitée par la rudesse hivernale, la peau reste irritable et sujette aux rougeurs, surtout après le rasage. Pour accélérer le retour à la normale, optez pour des gels crèmes riches en oligo-éléments et en actifs hydratants, style Aquapower de Biotherm Homme.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *